NRC HomeDSP HomeRP HomeSite MapWhat's NewCanada SiteSearchHelpContact UsFrançaisJournalsAffiliated JournalsContentsSample IssueFor AuthorsInformationServicesCopyrightConditions of UseMonographsConference ProceedingsCustomer ServicePublishing ServicesCISTI
shim shim shim shim
National Research Council Canada - Conseil national de recherche Canada shim
Top navigation bar: please see text equivalents below shim
DSP shim NRC Research Press
Canadian Journal of Earth Sciences
Revue canadienne des sciences de la Terre
Geophysical characteristics of the continental crust along the Lithoprobe Eastern Canadian Shield Onshore–Offshore Transect (ECSOOT): a review
shim
Navigation: please see text equivalents below Jeremy Hall, Keith E. Louden, Thomas Funck, and Sharon Deemer

Can. J. Earth Sci./Rev. Can. Sci. Terre 39(5): 569-587 (2002)

Full text (PDF 5356 kb)

Abstract: The Eastern Canadian Shield Onshore–Offshore Transect (ECSOOT) of the Lithoprobe program included 1200 km of normal-incidence seismic profiles and seven wide-angle seismic profiles across Archean and Proterozoic rocks of Labrador, northern Quebec, and the surrounding marine areas. Archean crust is 33–44 km thick. P-wave velocity increases downwards from 6.0 to 6.9 km/s. There is moderate crustal reflectivity, but the reflection Moho is unclear. Archean crust that stabilized in the Proterozoic is similar except for greater reflectivity and a well-defined Moho. Proterozoic crust has similar or greater thickness, variable lower crustal velocities, and strong crustal reflectivity. Geodynamic processes of Paleoproterozoic growth of the Canadian Shield are similar to those observed in modern collisional orogens. The suturing of the Archean Core Zone and Superior provinces involved whole-crustal shearing (top to west) in the Core Zone, linked to thin-skinned deformation in the New Quebec Orogen. The Torngat Orogen sutures the Nain Province to the Core Zone and reveals a crustal root, in which Moho descends to 55 km. It formed by transpression and survived because of the lack of postorogenic heating. Accretion of the Makkovik Province to the Nain Province involves delamination at the Moho and distributed strain in the juvenile arcs. Delamination within the lower crust characterizes the accretion of Labradorian crust in the southeastern Grenville Province. Thinning of the crust northwards across the Grenville Front is accentuated by Mesozoic extension that reactivates Proterozoic shear zones. The intrusion of the Mesoproterozoic Nain Plutonic Suite is attributed to a mantle plume ponding at the base of the crust.

Back to Table of Contents

Texte intégral (PDF de 5356 ko)

Résumé : Le transect du programme Lithoprobe des zones continentales et extracôtières de la partie est du Bouclier canadien (ECSOOT) comprend 1200 km de profils sismiques à incidence normale et sept profils sismiques à grand-angle à travers les roches archéennes et protérozoïques du Labrador, du nord du Québec et des régions marines avoisinantes. La croûte archéenne a une épaisseur de 33 à 44 km. La vitesse de l'onde P augmente vers le bas de 6,0 km s-1 à 6,9 km s-1. La réflectivité crustale est modérée, mais la réflexion du Moho n'est pas claire. La croûte archéenne qui s'est stabilisée au Protérozoïque est semblable, à l'exception d'une plus grande réflectivité et une discontinuité Moho bien définie. La croûte protérozoïque présente une épaisseur similaire ou plus grande, des vitesses variables pour la croûte inférieure et une forte réflectivité de la croûte. Les processus géodynamiques de croissance du Bouclier canadien au Paléoprotérozoïque sont semblables à ceux observés dans des orogènes de collision modernes. La suture de la zone noyau archéenne et de la Province du Supérieur implique du cisaillement de la croûte entière (du haut vers l'ouest) dans la zone noyau, relié à de la déformation en couches minces dans l'orogène du Nouveau-Québec. L'orogène Torngat suture la Province de Nain à la zone noyau et révèle une racine crustale dans laquelle le Moho descend à 55 km. Cet orogène s'est formé par transpression et a survécu en raison du manque d'élévation de température post-orogénique. L'accrétion de la Province de Makkovik à la Province de Nain implique une délamination au Moho et une distribution des contraintes dans les arcs juvéniles. La délamination à l'intérieur de la croûte inférieure caractérise l'accrétion de la croûte labradorienne dans le sud-est de la Province de Grenville. Un amincissement de la croûte vers le nord à travers le front du Grenville est accentué par une extension, au Mésoprotérozoïque, qui a réactivé les zones de cisaillement protérozoïques. L'intrusion de la Suite plutonique de Nain (Mésoprotérozoïque) est attribuée à un panache du manteau stagnant à la base de la croûte.

[Traduit par la Rédaction]

Retour à la table de matières

shim
|Français|  Contact Us |Help|  |Search|  |Canada Site| |What's New|  |Site Map|  |RP Home| 
|DSP Home|  |NRC Home| |Journals|  |Contents|  |Sample Issue|  |For Authors|  |Information| 
|Services|  |Copyright|  |Conditions of Use|  |Affiliated Journals|  |Monographs| 
|Conference Proceedings|  |Customer Service|  |Publishing Services|  |CISTI|
shim
shim
black line
shim
Reviewed: 2002-07-24 1-800-668-1222
Copyright & Disclaimers
shim